Astuces pour travailler sous pression

Le travail rime toujours avec angoisse, frustration et stress. Certes, la vie professionnelle connaît un lot d’angoisse, mais ce n’est pas une raison pour être constamment submergé par le stress engendré par le travail. Ainsi, voici quelques conseils pour travailler sous pression.

Oublier les choses incontrôlables

La pression s’apparente, souvent, à un moment de perte de contrôle. Parfois, il existe des choses qu’on ne contrôle pas et dépasse de notre juridiction. Le mieux est de les oublier pour qu’ils ne perturbent pas le travail. D’ailleurs, l’idéal est d’agir seulement sur les choses qu’on peut contrôler. En adoptant cet état d’esprit, le collaborateur réduit son champ d’attention, tout en ayant les forces pour appréhender facilement les aléas du quotidien.

Mettre en place des priorités

Au travail, il est monnaie courant qu’on doit accomplir plusieurs tâches écrites sur une liste. Cependant, il faut toujours se souvenir que l’entassement des tâches pèse souvent sur la conscience et font broyer du noir le cerveau. Pour éviter cette situation, l’idéal est d’établir une liste de priorités et de travailler progressivement afin d’atteindre facilement les objectifs. Ainsi, chaque matin, le collaborateur se doit de prioriser les tâches, en allant des plus importantes aux moins importantes. Pour cela, le psychologue-woluwe-saint-lambert.be vous saura d’une grande aide.

Toujours relativiser les choses

Quand l’angoisse commence à attaquer notre esprit, il est tout à fait possible de trouver notre calme. Pour cela, il faut respirer de l’air frais et prendre du recul sur la situation. La majorité des situations stressantes sont passagères et ne touchent qu’une mince partie de la vie professionnelle. Pour vivre sereinement les situations, il faut se détendre et se calmer. Par ailleurs, n’oubliez pas aussi de relativiser les échecs et les erreurs. Quels sont leurs conséquences et leurs impacts ? En outre, évitez de surestimer le degré de gravité d’une situation !

Ne jamais se laisser surcharger

Même en anticipant le travail et en ayant une grande marge aux inattendus, une surcharge de travail peut nous rattraper facilement. Cependant, pour éviter une telle situation, il est essentiel de répartir la charge de travail, en faisant appel aux aides des autres collaborateurs. En déléguant d’autres tâches, on peut travailler sereinement. En outre, chaque collaborateur doit également savoir dire « non » quand ils sont des raisons valables.

Réaliser une tâche à la fois

Pour éviter de se stresser inutilement, on doit adopter une règle d’or : éviter le multitâche. Actuellement, plusieurs moyens existent pour se laisser distraire, comme les appels téléphoniques, les e-mails et les réseaux sociaux, qu’il est devenu très difficile se rester focaliser sur une seule tâche. Le risque du multitâche est de toujours zapper les autres tâches et ne fait pas avancer les choses. Ensuite, le travail n’avance jamais et on se place en état d’urgence. Pour travailler sous pression, il faut limiter les risques de distraction. À cet effet, il est conseillé de désactiver les notifications, de consulter des mails à une heure fixe, etc.